Nepita pour CREDO

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Inscription à la Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse publiée au JO du 14 novembre 1997

Légitime défiance

Envoyer Imprimer PDF

Des flics "sarkosistes" ont anticipé la victoire de Hollande...

Jean-Claude Delage, le secrétaire général d'Alliance Police Nationale, le second syndicat de gardiens de la paix et de gradés est "sarkoziste" et ne s'en cache pas. Le mercredi 2 mai, son organisation avait lancé, pour le 11, un appel à manifester devant les préfectures de France et à Paris au pied de la PP. Il voulait obtenir un texte de loi, prévoyant la mise en place de la notion de "présomption de légitime défense" pour les policiers. C'est une revendication d'Alliance depuis la mise en examen d'un policier de Seine Saint Denis pour homicide volontaire. Cette réclamation avait été très rapidement relayée par le candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy. On avait appris, à cette occasion (mais le candidat Président et son équipe de campagne y avait-il prêté attention ?) qu'il s'agissait, de longue date, d'une proposition de Marine le Pen. Désordre ! Il y a donc fort à parier que, s'il avait été réélu, N.Sarkozy aurait présenté ce texte à la représentation nationale pour qu'il soit ratifié. Nul besoin dans ce cas pour Alliance de "faire pression" sur le Président. L'annonce de cette manifestation posait dès lors deux questions : Alliance Police Nationale, en tout cas ses responsables, n'auraient-ils pas eu confiance dans l'engagement à ses côtés de Nicolas Sarkozy ? Impossible ! D'ailleurs, Jean-Claude Delage a pour habitude de dire que ce qui fait la différence avec "Sarko", c'est que "lorsqu'il promet, il tient !" La seconde question découle de ce constat : Les meilleurs soutiens du Président sortant, dans les milieux policiers, avaient-ils déjà anticipé la victoire de François Hollande, jusqu'à prévoir des mouvements de policiers, dès son arrivée aux affaires ? En tout état de cause, ce ne sont pas les quelques 3 ou 400 manifestants ( pas plus que pour SGP-Unité la veille) qui ont du impressionner les autorités. Moins en tout cas que la présence parmi eux (là aussi !) d'"incontrôlés" que JC Delage réussit tout de même à calmer...

Vous êtes ici : À LA UNE ! ACTUALITÉ ARCHIVES CREDO Légitime défiance