Nepita pour CREDO

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Inscription à la Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse publiée au JO du 14 novembre 1997

Mort de l’ancien juge de l’affaire Grégory

Envoyer Imprimer PDF

Selon une source PJ, Jean Michel Lambert était mort depuis mardi midi quand son corps a été découvert le soir même.

Le juge à la retraite Jean Michel Lambert s'est donné la mort mardi midi, sans que l'autopsie pratiquée sur son corps aujourd'hui puisse préciser le moment exact du décès "à une heure près". C'est en tout cas l'information recueillie par l'agence de presse CREDO cet après midi, auprès d'une source au sein de la police judiciaire, sans que le parquet du Mans ait confirmé ces éléments. D'ailleurs, le Procureur de la République a fait savoir  "qu'il ne communiquerait désormais que lorsque les résultats complets de cet autopsie, (y compris les analyses sanguines destinées à savoir si la victime n'avait pas ingurgité d'alcool avant de se donner la mort) seraient connus".

Le corps de celui qui avait été le premier magistrat saisi de l'affaire de la mort de Grégory Villemin avait été découvert par une voisine mardi 11 juillet 2017, dans le bureau de son appartement près du Mans, où il avait été en poste jusqu'à sa retraite en 2014. Il avait fini sa carrière au poste de Vice Président du Tribunal du Mans. C'est l'épouse de Jean Michel Lambert qui, sans nouvelle de lui depuis la veille lundi, avait averti une autre habitante de l'immeuble en possession des clés du logement des Lambert. Cette dernière devait faire la macabre découverte quelques minutes plus tard.

 

 

 

IDENTIFICATION ABONNÉ

Vous êtes ici : ACCUEIL